Abonnement à Agridape

Accueil / Actualités / Leçons de la conférence régionale sur "Changements et résilience des (...)

Leçons de la conférence régionale sur "Changements et résilience des territoires : quelles réponses en Afrique de l’Ouest ?"

La conférence régionale sur « Changements climatiques et résilience des territoires : quelles réponses en Afrique de l’Ouest ? » s’est tenu à Dakar du 10 au 12 Septembre 2018. Organisée par Innovation, Environnement, Développement en Afrique (IED Afrique) dans le cadre du projet Promouvoir la Résilience des Economies en zones Semi-Arides (PRESA), cet événement a été une activité majeure de communication et de dialogue politique visant à fournir aux décideurs des évidences et réponses nécessaires aux défis posés par les changements climatiques sur la résilience des économies en Afrique de l’Ouest.

30 novembre 2018

Dans le cadre de la mise en oeuvre du projet PRESA au Sénégal et au Burkina Faso, IED Afrique a mis le focus sur la recherche et l’engagement des parties prenantes afin de mieux comprendre l’état de la recherche sur les changements climatiques, les expériences et bonnes pratiques des acteurs pour faire face aux risques et chocs climatiques et la portée des mécanismes institutionnels mis en place par les gouvernements pour apporter des réponses politiques nationales appropriées.

En organisant cette conférence régionale, IED Afrique et ses partenaires (CRDI, DFID) avaient comme principal objectif de créer un cadre propice de partage et d’échange sur les défis notamment climatiques et les transformations en cours dans les zones semi-arides ouest africaines qui constituent le focus géographique du PRESA.

La conférence régionale a rassemblé environ 150 acteurs venant de différents pays (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Canada, Côte d’Ivoire, France, Grande Bretagne, Kenya, Mali, Nigéria, Pakistan, Slovaquie, Sénégal, etc.) et appartenant à différentes catégories de parties prenantes. Il s’agit notamment des services gouvernementaux, des collectivités territoriales surtout celles des zones semi-arides, des organisations régionales et internationales, des institutions de recherche, des organisations de la société civile, du secteur privé, des partenaires techniques et financiers, des corps diplomatiques accrédités au Sénégal, des responsables de projets/programmes, de personnes ressources, etc.

Ce rapport narratif est une synthèse des moments clés de la conférence et documente la richesse et la pertinence de trois jours de débat. C’est donc une contribution importante à dynamique actuelle d’échange de connaissances et de coopération entre les acteurs et les pays en vue d’améliorer leurs systèmes de réponses face aux changements climatiques.