Abonnement à Agridape

Accueil / Programmes / Décentralisation des Fonds Climat (DFC) / Présentation du projet DFC / Décentralisation des fonds climat (DFC) en bref

Décentralisation des fonds climat (DFC) en bref

Le projet DFC est financé par le programme BRACED (Building Resilience and Adaptation to Climate Extremes and Disasters) qui est une initiative du DFID (Département pour le Développement International) au Royaume Uni. Il intervient dans la région de Mopti au Mali et dans la région de Kaffrine au Sénégal, pour une durée de 3 ans.

Dans un contexte marqué par l’approfondissement des processus de décentralisation et du développement territorial favorisant l’émergence, le renforcement de la résilience et la réduction de la vulnérabilité de nos communautés face aux désastres et extrêmes climatiques, constituent aussi une préoccupation forte des pouvoirs publics locaux.

Cependant, au regard de l’ampleur du phénomène qui peut endiguer les efforts de développement local, des mesures devraient être mises en place pour accompagner les initiatives d’adaptation portées par les communautés et les collectivités territoriales.

Le projet Décentralisation des Fonds Climat (DFC) s’inscrit dans ce contexte et vise à renforcer les capacités de résilience des communautés (surtout les femmes et les jeunes) des quatre départements de la région de Kaffrine et des trois cercles de la région de Mopti. Il met à leur disposition six fonds de 500 000 Livres sterling chacun, destinés aux investissements en biens publics structurants, à fort impact socioéconomique, identifiés et priorisés par les communautés et qui renforcent la résilience au changement climatique. Ainsi, il place les acteurs locaux au cœur du processus de gestion et de financement de l’adaptation et contribuera à l’amélioration des politiques nationales en matière de décentralisation fortement sensibles à la dimension changement climatique.

Vision du projet

La vision du projet DFC c’est de construire un mécanisme de financement local inclusif et soutenable qui encourage la décentralisation des fonds Climat pour améliorer la résilience des populations face changement climatique.

Pays et régions cibles

Le projet interviendra au Mali dans les Cercles de Koro, Douentza et Mopti dans la région de Mopti et au Sénégal dans les départements de Koungheul, Kaffrine, Birkelane et Maleme-Hodar dans la région de Kaffrine.

Fonctionnement du Fonds Climat Décentralisé au Sénégal

(Voir le film d’animation DFC pour plus d’information sur la mise en oeuvre du Fonds Climat Décentralisé)

Un engagement avec les décideurs

Au Sénégal et au Mali, le projet DFC travaille avec des institutions nationales pour élaborer des mécanismes de financement et partager les observations et enseignements tirés du projet avec les décideurs nationaux et internationaux. L’objectif est de garantir que les données générées localement par le projet faciliteront l’intégration du changement climatique dans la planification nationale et la formulation des politiques.

Aussi, le projet coopère avec les gouvernements nationaux afin d’améliorer leur accès aux autres sources du financement climatique international, notamment les Fonds vert pour le climat

Partenaires de mise en œuvre

Le projet DFC est porté par un consortium composé de l’ONG IED Afrique (Innovation, Environnement, Développement en Afrique) basée à Dakar, de NEF (Near East Foundation) aux USA et au Mali et d’IIED (Institut International pour Environnement et le Développement) à Londres.

La mise en œuvre du projet est assurée par IED Afrique au Sénégal et par NEF au Mali, qui assure également la coordination du projet dans les deux pays. IIED apporte un appui dans la conception et la mise en place d’un cadre global de suivi-évaluation, de communication et d’apprentissage mutuel.

Plus d’informations sur http://www.neareast.org/braced/